Quoi de neuf? - Mai 2016

Les Scies musicales

CÉLINA

Composée en 1879, paroles et musique de Bruant qui débutait dans la composition musicale, après sa formation avec Mariony, sa compagne d'alors. Célina est une chanson comique créée par Michelle à l'Harmonie, à Paris, chantée par Colombet à l'Alcazar à Marseille. Paru dans les éditions Geffroy, N°40, illustrateur Uzès. Petit format édité par Bruant, 48 rue Piat, à Paris, illustré par Paul Algis, ami de Bruant et de sa compagne Mariony. Paru dans le Mirliton de Bruant N° 26 du 01/08/1894, illustration H.S. Ibels. Cette chansonnette appartenait au répertoire de Bruant lorsqu'il interprétait des scies musicales, à ses débuts dans les guiguettes, puis dans les Caf’s conc’s. Ce genre d’œuvre était prisée du public qui se procurait les petits formats auprès des chanteurs de rue.
Extrait du refrain :
Tiens, Célina, c'est d'la bêtise, non, ça n 'peut pas durer comm 'ça, depuis longtemps faut que j'te l 'dise J'dois avoir le phylloxera, mon pauvre coeur bat la breloque qui dit bonsoir à son voisin. Ah ! Célina ! Ah ! Célina ! Célina ! Célina ! c'est comm'ça que j't'aime, j't'épous'rai quand même. On dira c 'quon voudra ! Célina ! Célina ! c'est comm 'ça que j't'aime, j't'épous'rai quand même. On dira c'qu'on voudra !

L'ÂNE À NANA

Scie musicale composée en 1880 par Bruant, paroles et musique.
Créée par Bruant aux Folies Saint-Martin, à Paris. Petit format édité par Bruant, 32 rue Piat, illustrateur E. Butscha.
Extrait :
C'est Edgard que l'on m'appelle, Un p'tit nom sans vanité, qu'est tout aussi bien porté que les gilets de flanelle ; je suis le roi scandale, le héros d'la capitale, je fais la cour à Nana ça fait pousser des z-ho-la ! V'la l'âne à Nana ! V'la l'âne à Nana ! Partout on n'entend qu 'ça : voilà l'âne à Nana ! Vl’à l'âne à Nana ! Vl'à l'âne à Nana ! Partout on n'entend qu'ça : Voilà l'âne à Nana.